Principal Vêtements de bébé au crochetAprès tant de jours, la chape est praticable - trucs et astuces

Après tant de jours, la chape est praticable - trucs et astuces

  • Temps sec typique
    • Déterminer l'humidité résiduelle
    • Réduire le temps de séchage: Astuces
    • Exception: chape sèche

Lors de la construction d'une maison, de la rénovation ou de la modernisation d'espaces de vie, la chape est une base indispensable pour de nombreux revêtements de sol. Plusieurs étapes sont utilisées et différentes valeurs standard doivent être prises en compte afin que le sol de la table puisse être utilisé facilement à la fin. L'un des problèmes majeurs pour de nombreux constructeurs ou bricoleurs est le temps de séchage de la chape, car ils ne sont pas fermement standardisés.

La question de savoir quand la chape est accessible emploie de nombreux travailleurs en rénovation qui souhaitent rénover le sol d'un salon ou réduire les coûts de construction d'une maison avec une contribution propre. Comme la chape est un mortier appliqué directement ou sur une couche antiadhésive, il doit bien sûr, comme les autres types de mortier, sécher avant utilisation. Cependant, étant donné qu'il existe différents liants et fabricants, la durée respective diffère en fonction de laquelle le sol est accessible. Si le temps de séchage est ignoré, des contraintes telles que des marches ou une échelle causent de gros dégâts, nécessitant des réparations coûteuses. Pour cette raison, la chape doit être sèche.

Temps sec typique

Pour déterminer si la chape est praticable ou non, plusieurs facteurs doivent être pris en compte. Premièrement, il convient de clarifier la différence entre une chape praticable et sa capacité de charge maximale. Sur une table praticable, vous pouvez vous déplacer aussi longtemps que vous ne courez pas et ne sautez pas, par exemple, car cela surchargerait la répartition des forces jusqu'à un point, ce qui augmenterait la tension et donc le déplacement.

La pleine capacité de charge, cependant, décrit l'état de la chape une fois qu'elle est complètement sèche et peut être chargée avec des poids élevés, par exemple tout le revêtement de sol, y compris les meubles. Les types de chapes typiques pour les salons diffèrent considérablement pendant la saison sèche.

  • Chape en ciment: marche après 7 à 21 jours, entièrement chargeable après six semaines sans chauffage par le sol
  • Chape au sulfate de calcium: marche après 48 à 72 heures, entièrement chargeable après environ 28 jours maximum

Bien entendu, ces directives peuvent être influencées par diverses influences, notamment.

  • Température dans la chambre
  • circulation de l'air
  • Epaisseur de la couche de chape
  • Volume de la couche de chape
  • Composition, cela peut varier d'un fabricant à l'autre
  • Procédé d'installation
  • Forme de post-traitement
  • améliorations
  • Utilisation de liants
  • Utilisation d'accélérateurs de séchage

Par exemple, une chape prendra plus de temps à sécher si la température dans la pièce est inférieure à 13 ° C et qu'aucun air frais n'atteint la chape. Il convient également de noter que la chape sèche de haut en bas. Cela signifie que lorsque vous avez fini de poser la chape et qu'elle sèche, la surface peut être ferme, même si la chape elle-même n'est pas encore accessible.

Cela peut entraîner de gros problèmes, car la table a ensuite besoin d'un post-traitement, ce qui nécessite encore plus de temps. En utilisant des agents tels que des accélérateurs de séchage, vous pouvez grandement influencer le processus de séchage.

Conseil: pour la chape en ciment, veillez à la maintenir suffisamment chaude et aérée pendant la saison froide. Si les températures sont trop basses, il arrive souvent que la chape ne sèche pas pendant des mois, ce qui retardera sensiblement le projet de construction.

Déterminer l'humidité résiduelle

Une étape importante après le temps de séchage est la détermination de l’humidité résiduelle, car elle donne une idée de la contrainte possible du sol nouvellement créé. Surtout, la soi-disant maturité du document est testée. Cela désigne la possibilité d'occuper la chape avec le revêtement de sol, sans que cela ne soit attaqué par l'humidité ou que le sol de la chape ne soit endommagé.

De même, l' humidité résiduelle indique si la chape est praticable ou non, sans que vous preniez le risque de la remettre à plus tard. Cet échantillon est réalisé à l'aide de la méthode au carbure de calcium, qui devrait elle-même être reprise par une firme spécialisée, car les instruments de mesure sont très coûteux et ne valent pas la peine pour le bricoleur. Une mesure pour une chambre coûte, selon le prestataire, entre 75 et 100 euros.

Conseil: Vous pouvez également essayer le test de l’ongle pour vérifier l’humidité résiduelle, mais vous obtenez uniquement un résultat inexact. Pour ce faire, insérez soigneusement un ongle dans la chape et, selon l'accessibilité, l'ongle s'enfonce plus profondément sans résistance.

Réduire le temps de séchage: Astuces

Si vous êtes pressé, par exemple, si un projet de construction peut être achevé à meilleur marché en raison d' économies de coût possibles, ou si l'hiver approche, il peut être judicieux de réduire le temps de séchage de la chape.

Pour cela, différents appareils sont disponibles:

  • équipement de séchage
  • adsorption
  • ventilateur sec

Bien entendu, ces appareils ne sont généralement pas financièrement accessibles aux bricoleurs, à moins que vous ne puissiez les prêter. Il existe des astuces qui raccourciront considérablement le temps.

  • Ventiler dans la pièce un jour seulement après avoir étalé la chape
  • En conséquence, la masse se dépose mieux et peut donc sécher plus rapidement
  • installer des ventilateurs dans les portes et ouvrir les fenêtres
  • Cela augmente la circulation de l'air, ce qui accélère le processus de séchage
  • à une température comprise entre 13 ° C et 30 ° C, la chape peut sécher efficacement
  • Par conséquent, en hiver, il est essentiel de garantir une température suffisamment élevée
  • Ne jamais dépasser les 30 ° C, sinon il y aura des fissures dans le sol

Bien que vous ayez encore à attendre longtemps pour la chape avec ces méthodes, cela ne prend pas aussi longtemps que sans ces mesures. Faites attention lorsque vous suivez ces étapes, de manière à ne pas exposer la chape à des changements de température excessifs, qui pourraient avoir un impact négatif sur le sol. Si vous installez une chape tout en installant un chauffage par le sol, vous pouvez également bénéficier d'un temps de séchage plus court car il peut même être allumé pendant le séchage.

Exception: chape sèche

Outre les types de chape mentionnés ci-dessus, il existe encore une chape dite sèche. Ce n'est pas un mortier liquide qui doit sécher au fil du temps, mais des panneaux de fibres de gypse ou OSB finis. Ceux-ci sont utilisés à la place de la chape classique comme base pour les revêtements de sol et non coulés, mais posés et vissés ou collés avec de la colle. Cela rend l’ utilisation de nombreux travaux d’amélioration de la maison particulièrement facile, car aucun agitateur, sécheur d’air ou autre appareil n’est utilisé. Contrairement aux chapes liquides, les chapes sèches offrent certains avantages, mais sont beaucoup plus chères à l'achat.

  • marche après l’installation lors de la fixation avec des vis
  • apte à marcher après six à douze heures lorsqu'il est collé avec de la colle
  • n'a pas besoin de sécher, il peut donc être chargé immédiatement
  • même les charges ponctuelles ne sont pas un problème
  • Pour les grandes pièces, gain de temps de plusieurs semaines
  • pas de saison sèche en hiver

Le seul inconvénient des chapes sèches est qu'elles ne sont pas utilisées avec tous les systèmes de chauffage. Mais si vous recherchez une méthode rapide avec peu d'effort, la chape sèche est votre choix. La seule chose à laquelle vous devez faire attention est le temps de séchage de la colle, qui est spécifié par le fabricant et qui ne prend pas beaucoup de temps en raison de la faible épaisseur.

Paper Ceiling - Guide de sélection, coût et bricolage de papier peint
Aiguiser les couteaux en céramique - instructions en 5 étapes