Principal généralChaussettes tricotées - Le talon - Guide de bricolage facile

Chaussettes tricotées - Le talon - Guide de bricolage facile

  • Matériel et préparation
  • Talon tricoté - instructions
    • Talon classique avec talon
    • Talon boomerang à tricoter

Les bas tricotés à la main ont leur propre caractère et ne se démoderont jamais. Même si le maniement d'une aiguille nécessite un peu de pratique - avec les bonnes instructions, les chaussettes se tricotent rapidement et facilement. Dans cette description, vous apprendrez à connaître différents types de tricotage au talon et pourrez le suivre étape par étape.

Matériel et préparation

Pour les chaussettes, vous pouvez utiliser le fil de votre choix. De la laine de chaussette filée industriellement au coton fin pour les chaussettes à trous, en passant par la laine épaisse pour les chaussettes d'hiver câlin, tout est possible et utilisable. En général, plus il est tordu, plus la laine est dure. Les fils de laine épais sont généralement constitués de fils individuels torsadés très lâches, de sorte que la laine soit très douce au toucher. Les chaussettes de ces fils peuvent passer rapidement si elles sont travaillées pour un usage constant. Par conséquent, ils sont plus appropriés comme un lit ou sur des chaussettes.

Le fil de chaussette disponible dans le commerce a une longueur moyenne d'environ 250 mètres à 50 grammes de laine. Ils sont disponibles en monochrome ou en variantes, où le motif est créé en modifiant les sections de couleur directement pendant le tricotage. En termes de prix, les différences sont énormes. Il est donc intéressant de faire des recherches sur Internet et de naviguer pendant les soldes.

La laine de chaussette est généralement composée de 75% de laine vierge et de 25% de polyamide pour une stabilité dimensionnelle. De nombreux tricoteurs apprécient également les avantages de la pure laine de mouton, qui, transformée en chaussettes, procure un climat de bien-être parfait pour les pieds. En moyenne, vous avez besoin de cent grammes de laine pour une paire de chaussettes et un peu plus pour une laine épaisse ou de grands pieds. En fonction de la résistance de la laine, il faut le jeu d’aiguilles assorti, composé de cinq aiguilles individuelles.

Vous avez besoin de ceci:

  • Jeu d'aiguilles en force assortie
  • Chaussette 100g laine ou laine de votre choix
  • ciseaux
  • Aiguille pour coudre les fils

Talon tricoté - instructions

La zone de talon des bas peut être tricotée de différentes manières. Nous vous présentons ici le talon boomerang et le talon classique avec talon.

Talon classique avec talon

Pour l’arbre de la chaussette, frappez à la taille de point appropriée et tricotez la longueur souhaitée dans le motif côtelé ou manchette de votre choix. Pour chaque taille, il existe des "Tables de chaussettes", dans lesquelles, pour les épaisseurs de laine respectives, la quantité de points cousus et le nombre d'augmentations et de diminutions de la pointe de la chaussette sont clairement affichés, ce qui vous permet de commencer immédiatement. Vous trouverez nos tableaux de chaussettes ici: //www.zhonyingli.com/socktisch/

Dans cet exemple, 60 points de suture ont été frappés et 15 points de suture chacun sur une aiguille. Une fois que la longueur désirée est atteinte, les points de suture sont reclassés. Le fil de départ est utilisé comme orientation. A gauche de cette aiguille, l’aiguille numéro un, à droite de celle-ci. Les points de suture des deux aiguilles sont placés ensemble sur une aiguille, sur laquelle la soi-disant paroi du talon va émerger.

En tricot droit droit (rangée droite, rangée arrière gauche) est maintenant tricoté sur les 30 points de suture. Ce faisant, tricotez toujours les deux premiers points et les deux derniers points de suture à droite (tricot à droite). Cela crée des points de suture optiquement côtelés sur le bord, ce qui facilite par la suite la capture de nouveaux points.

Vous tricotez les deux premiers points à droite et ainsi jusqu'à la fin du rang. Le travail est tourné. Maintenant, montre les points de gauche pour vous. Les deux premiers points sont tricotés à droite. La rangée restante fonctionne avec les points de gauche, les deux derniers points étant de nouveau tricotés à droite. Tourner et tricoter de cette manière jusqu'à ce que vous ayez travaillé 28 rangs. En règle générale, la paroi du talon doit avoir le même nombre de rangées, à l'exception de deux rangées, car vous avez des points de suture sur les broches 1 et 4. Avec un total de 60 points, il y a 15 points sur chaque aiguille et en pliant les broches 1 et 4, vous obtenez 30 points sur l'aiguille pour la paroi du talon. Deux rangs en moins signifie que 28 rangées doivent être tricotées pour cette partie de la chaussette.

Lorsque ce nombre de lignes est atteint, le bonnet est tricoté. Il forme la partie inférieure du piratage et fournit la largeur de pied requise. Ils divisent le nombre de points de suture sur l'aiguille en trois parties. Avec 30 points, cela correspond à 10 points par tiers.

Le côté tricoté de droite vous indique et vous commencez par tricoter le premier point à droite. Tricotez ensuite un point avant le dernier tiers (19 points sont tricotés). Le 20ème point est soulevé à droite, le 21ème point est cousu à droite, puis le point précédemment relevé est passé sur le point cousu.

Puis retournez le travail. Les points de gauche vous indiquent maintenant. Soulevez le premier point comme si cousu à gauche avec du fil.

Tricoter tous les autres points de suture à gauche. S'il reste 11 points de suture sur l'aiguille gauche, tricotez ensemble les 11e et 10e points à gauche. Tournez le travail.

Vous pouvez maintenant reconnaître visuellement la tripartition. Au centre, le centre du talon se développe, les points de suture latéraux sont maintenant tricotés pièce par pièce afin de maintenir le bon angle dans la chaussette. Continuer à tricoter jusqu'à épuisement des mailles des deux tiers extérieurs. Vous commencez chaque rangée avec l’ascenseur à gauche et, à la fin de chaque rangée, tricotez le double point avec le point suivant. Dans les rangs de droite, le point double est levé à droite et sur le point cousu par la suite. À la fin des rangs de gauche, tricotez le point double avec le point gauche suivant sur la gauche. Travaillez ainsi jusqu'à ce qu'il ne reste que 10 points de suture sur l'aiguille.

Maintenant, les quatre aiguilles entrent à nouveau en jeu. Commencez par diviser les dix points restants sur l’aiguille lors du coup de pied. Cinq points de suture sont sur l'aiguille 4 et cinq points de suture sur l'aiguille 1.

À la fin de l'aiguille 1, commencez à prendre des points de suture sur la paroi du talon pour fermer la chaussette. De plus, les nodules entrent en jeu. Ils retirent un point de chaque nodule. Sur 28 rangs tricotés, 14 nodules se sont formés et sont créés tous les 2 rangs. En plus de cela, prenez un point au tout début du rang (avant le premier noeud) et un autre point à la fin du rang (après le dernier noeud). Ceci est fait afin de pouvoir travailler le tricot dans ces zones de manière étroite et sans trous.
Avec l'aiguille 1, vous avez maintenant pris des points de suture, les points de suture des aiguilles 2 et 3 sont tous tricotés à droite. Utilisez l’aiguille 4 pour reprendre les points de suture de la paroi du talon. A partir de chaque nodule, prenez un point, au début puis à la fin du rang, tricotez un point supplémentaire.

Pour ces points de suture, assurez-vous de piquer le point de manière à ce qu'aucun trou ne soit formé. Pour cela, vous pouvez utiliser la rangée de bord - ce sont les points qui ont toujours été tricotés à la paroi du talon en tant que premier point - ou vous poignardez au deuxième rang - dans les points qui ont été tricotés à la paroi du talon en tant que deuxième point à droite.

Si vous prenez des points à partir de la rangée la plus à l'extérieur, la deuxième rangée de points ressemblera à une rangée de côtes comme motif dans le bas. Si vous relevez les points à partir de la deuxième rangée de bord, vous obtenez une transition en douceur vers la droite.

Vous avez maintenant les points de suture pour les panneaux latéraux, la semelle et le cou-de-pied répartis sur les quatre aiguilles et un tour complet sur tous les points de suture. Il y a plus de points de suture sur les aiguilles 1 et 4 que sur les deux autres aiguilles. Pour cette raison, des diminutions sont nécessaires, qui forment le "Spickel".

Lorsque vous avez tricoté les points de l'aiguille 1 à droite et que vous avez deux points de suture sur cette aiguille, vous devez tricoter ces deux points de suture du côté droit.

Tricotez les mailles des aiguilles 2 et 3 à droite. Les deux premiers points de l'aiguille 4 sont travaillés du côté droit - prenez le premier point comme pour le tricot droit, tricotez le deuxième point à droite et soulevez le point soulevé par-dessus le point tricoté. Au tour suivant, tous les points sont tricotés sans diminution. Au troisième tour, le tricotage a lieu à la fin de l’aiguille 1 et au début de l’aiguille 4. Continuez ce changement jusqu'à ce que vous ayez 15 points de suture sur l'aiguille 1 et l'aiguille 4 à nouveau, de sorte que le nombre de départ de 60 points soit à nouveau atteint.

Talon boomerang à tricoter

Pour cet exemple, 44 points de suture ont été frappés et répartis sur quatre aiguilles de 11 points de suture chacune. Tricoter la tige de la chaussette côtelée avec deux points de suture à droite et deux points de suture à gauche. Après avoir atteint la hauteur désirée sur tous les points, une rangée de points droits fonctionne.

Maintenant, le talon boomerang commence. Vous travaillez uniquement avec les points de suture des aiguilles 1 et 4. Encore une fois, orientez-vous au début du fil de la chaussette. L'aiguille à gauche de ce fil représente la première aiguille, l'aiguille à droite du fil de départ représente la quatrième aiguille.

Commencez avec les points de suture de l'aiguille 1 et tricotez-les jusqu'au bout. Tournez le travail. Le premier point est ensuite soulevé. Pour ce faire, faites un point dans le point comme si c'était à gauche, en laissant le fil autour de l'aiguille. Le résultat est encore le "double maillage".

Tous les autres points des aiguilles 1 et 4 sont tricotés à gauche. Retourner le travail à nouveau. Premier point à décoller vers la gauche, il crée le double point. Travaillez tous les autres points à droite jusqu'au dernier point de l'aiguille 1. Il s'agit du point double qui reste non enfilé sur l'aiguille de gauche. En utilisant le premier point, soulevez-le à gauche et tricotez le point de gauche jusqu'à la fin de la quatrième aiguille. Le dernier point est ici maintenant un double point, qui reste sur l'aiguille gauche et n'est pas tricoté. Tournez-vous et continuez à travailler de cette façon.

De cette manière, les points de suture lisses deviennent de moins en moins fréquents et les points de suture croissants. Ils tricotent un biseau qui forme la zone du talon.

Les points doubles forment la zone de bordure de la pente, tandis que les points lisses au centre forment la largeur du talon. Ceux-ci peuvent être personnalisés. En règle générale, un tiers du maillage d'une aiguille reste dans une forme lisse vers la droite. En d’autres termes: pour un total de 44 points et de 11 points par aiguille, des réductions sous la forme de rangs raccourcis sont effectuées sur les tailles d’aiguilles 1 et 4 jusqu’à ce qu’il reste encore 3-4 points de suture normaux sur chacune des deux aiguilles. Tous les autres points sont devenus des points doubles. Le centre du talon inférieur est donc composé de 6 à 8 points de suture répartis sur les aiguilles 1 et 4.

Si vous voulez faire cela plus facilement, cousez les points de suture de l'aiguille 1 et de l'aiguille 4 sur une aiguille unique juste après la hauteur souhaitée de la tige, tricotez comme indiqué sur le schéma jusqu'à la fin de la rangée et laissez le double point sans torsion. Tournez comme avec le fil pour soulever à gauche et continuez ainsi jusqu'à ce qu'il reste encore au centre de l'aiguille 6 ou 8 points de suture lisses.

Ensuite, une rangée est travaillée sur les points de suture des quatre aiguilles. Les points de suture des aiguilles trois et quatre forment le haut (bas du pied) de la chaussette et peuvent être tricotés plus avant dans le motif classique, tout droit, ou tout autre motif de votre choix.

Dans l'étape suivante, les points omis (points doubles) sont à nouveau incorporés. Pour ce faire, tricotez les mailles droites de l'aiguille 1. Le premier point double de l'avant-dernier rang est ajouté et se tricote également à droite.

Retournez le travail, prenez le premier point comme pour le tricoter à gauche, puis tous les autres points à gauche, jusqu'à ce que vous atteigniez le premier point double de l'avant-dernier rang à la fin du rang. Ceci est tricoté sur le côté gauche. Retournez le travail, soulevez-le vers la gauche et continuez ainsi. À la fin de chaque rangée, ils tricotent un point de plus que dans le rang précédent et continuent ainsi de coudre des points de suture. Assurez-vous que tous les points doubles sont correctement tricotés avec le fil afin qu'aucun trou ne soit créé.

Lorsque tous les points des aiguilles 1 et 4 sont à nouveau tricotés, un tour supplémentaire est effectué sans à-coups, au-dessus des points de suture des quatre aiguilles. Et le talon boomerang est prêt.

Astuce: Faites attention aux augmentations et diminutions d'une méthode de tricotage ferme. Le fil à tricoter doit toujours être serré afin qu'aucun trou ne puisse se former.

Maintenant, il ne vous reste plus qu'à finir vos chaussettes.

Catégorie:
Motif de vérification de tricot - Instructions de tricot de vérification de bricolage gratuites
Plier la grenouille en origami - faire du papier / des billets